Le “Uber Ivoirien” Africab déclare faillite…

Ce qui était un beau modèle de réussite encore récemment n’a pas pu tenir sur la durée. La startup Africab, qui évoluait dans le secteur du VTC, a mis la clef sous la porte. 

C’est quoi Africab ? C’est une entreprise de VTC lancée en 2015 sous le modèle de l’américain #UBER. Même principe, vous allez sur leur application et vous commandez un chauffeur qui vous conduira où vous voulez. Africab a eu un très gros succès à ses débuts et bénéficiait d’une flotte de véhicules impressionnante. Son succès venait aussi de son service haut de gamme : chauffeurs en costume, service VIP, véhicules confortables, etc.

Les problèmes…

Dès 2017 la demande baisse considérablement. Le succès des débuts était en fait dû à l’effet de nouveauté. La population s’est vite lassée. D’autant plus que les tarifs étaient assez élevés. Pour arranger les choses, Africab décide de se concentrer sur la clientèle huppée, en se concentrant notamment sur les hôtels. Malheureusement, d’autres acteurs comme Taxijet et Yango ont débarqué sur le marché.

La faillite n’a pas encore officiellement été déclarée. Mais depuis ce début d’année, des ventes aux enchères des véhicules de l’entreprises ont été constatées et l’entreprise est en cessation d’activités.

Bref. Une belle histoire qui semble être arrivée à son terme…

Lire aussi : 4 raisons qui expliquent l’échec des PME Africaines

Commenter avec Facebook

About Stevy Opong

Addict aux startups, copywriting et au marketing. Mais au-dessus de tout : Breaking Bad est la meilleure série du monde.

View all posts by Stevy Opong →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
42 ⁄ 21 =